download books Pour en finir avec la repentance colonialeAuthor Daniel Lefeuvre – Cheapnikeshoes.co

Apr S Celle De La Guerre D Alg Rie, Une Nouvelle G N Ration D Anticolonialistes S Est Lev E, Qui M Ne Combat Pour D Noncer Le P Ch Capital Que Nous Devons Tous Expier Notre Pass Colonial, Nous Fran Ais Battons Notre Coulpe, Car La Liste De Nos Crimes Est Longue Nous Avons Pressur Les Colonies Pour Nourrir Notre Prosp Rit , Les Laissant Exsangues L Heure De Leur Ind Pendance Nous Avons Fait Venir Les Indig Nes Au Lendemain Des Deux Guerres Mondiales Pour Reconstruire La France, Quitte Les Sommer De S En Aller Quand Nous N Avions Plus Besoin D Eux Surtout, Nous Avons B Ti Cet Empire Colonial Dans Le Sang Et Les Larmes, Puisque La Colonisation A T Rien Moins Qu Une Entreprise De G Nocide Jules Ferry, C Tait, D J , Hitler Contrev Rit S, Billeves Es, Bricolage Voil En Quoi Consiste Le R Quisitoire Des Repentants, Que L Auteur De Ce Livre A Entrepris De D Monter, L Aide Des Bons Vieux Outils De L Historien Les Sources, Les Chiffres, Le Contexte Pas Pour Se Faire Le Chantre De La Colonisation, Mais Pour En Finir Avec La Repentance, Avant Qu Elle Transforme Notre Histoire En Un Album Bien Commode Feuilleter, O S Affrontent Les Gentils Et Les M ChantsDaniel Lefeuvre, Sp Cialiste De L Alg Rie Coloniale Et Professeur D Histoire L Universit Paris Saint Denis , Est Notamment L Auteur De Ch Re Alg Rie Flammarion


8 thoughts on “Pour en finir avec la repentance coloniale

  1. says:

    Un excellent livre qui met les pendules l heure, au cas o elle ne serait pas exacte Je ne comprends pas les commentaires n gatifs, qui d notent une malhonn tet intellectuelle, car leurs auteurs n ont probablement pas lu s rieusement le livre.Daniel Lefeuvre fait preuve d une honn tet intellectuelle ind niable En effet, il ne nie pas les aspects negatifs de la colonisation, bien au contraire Sa cible cette id ologie masochiste de la repentance coloniale qui impute toutes les horreurs au seuls blancs Chiffres et t moignages l appui, l auteur pulv rise cette id ologie, prouve que la barbarie est partag e, et que tordre l histoire des fins id ologiques est mensonger La grande qualit du livre est de nuancer le propos, au contraire des Repentants qui le rende manich en Les m chants blancs qui s acharnent contre les pauvres sauvages, ce livre fait sortir de cette vision r ductrice et mensong re La r alit est plus complexe, et bien souvent la France a t g n reuse avec les trangers.


  2. says:

    C est un livre qui devrait tre dans toutes les biblioth ques la r flexion est s rieuse, argument e, reposant sur un travail de recherche honn te, l oppos des discours dominants bien pensants mais tendancieux On peut regretter que la structure du livre soit peu vidente, mais c est tout de m me une mine d arguments pour d monter les r quisitoires sp cieux qui fleurissent partout.Bien s r, ceux qui condamnent ce livre comme r visionniste ne l ont videmment pas lu la caract ristique des bien pensants est leur opinion a priori sur tous les sujets, et en particulier ceux auxquels ils ne connaissent rien et ne veulent rien conna tre les donn es chiffr es, les r f rences abondent ici on peut choisir de les ignorer c est bien connu Il n y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre


  3. says:

    L enseignement de l histoire est tellement devenu un outil id ologique de l ducation National qu il est bon parfois de se r informer par d autres canaux Celui ci en est un , et de qualit.


  4. says:

    Daniel Lefeuvre tait un historien dont les travaux font toujours autorit Cet essai s en prend surtout des aberrations qui ont cours dans des relais d opinion int ress s Lefeuvre r tablit les faits de mani re scientifique, sans trop alourdir son texte certaines pages, on trouve des tableaux, des chiffres Il ne s agit en aucun cas d une apologie d guis e du colonialisme Son propos est d apporter des d mentis rationnels, v rifiables, des discours assez grossiers Lefeuvre n a pas de peine montrer que la France a plut t perdu de l argent en se maintenant dans ses territoires colonis s les chiffres sont loquents En d pit du s rieux et de l int r t vident de cet essai, on peut regretter qu il accorde une part si importante l Alg rie, en n gligeant tr s largement le cas de l Indochine o le maintien de la France d coule surtout de la pression de v ritables lobbys conomiques La lecture de cet ouvrage pourra tre compl t e par celle du R ve colonial de Raoul Girardet, qui permet de comprendre le pourquoi de la colonisation la fin du XIXe si cle au moins dans certains aspects.


  5. says:

    c est un livre honn te qui s efforce l objectivit sans renier nos erreurs mais qui, chiffrent l appui, d montre que les colonies n ont pas t la source de richesses et de pillages que certains ont voulu nous faire accroire, dans le but de nous culpabiliser, de nous caricaturer en m chants bourreaux ce qui a t aussi parfois Elles nous ont co t es beaucoup d argent et notre seul profit a t un al atoire prestige, une illusion de puissance qui nous ont faits un grand tort La France, c est certain, est beaucoup plus prosp re depuis 1962 J ai regrett que l auteur ait fait commencer son livre la conqu te de l Alg rie, il aurait t important de remonter beaucoup plus haut dans l histoire pour que le lecteur puisse mieux appr cier les raisons, m me lointaines, de la conqu te de l Alg rie Tr s bon livre en d finitive.


  6. says:

    On fait de la repentance sur le pass , on ne regarde pas l avenir que nous pr pare le mondialisme coup de machins supra nationaux OTAN, ONU, FMI, OIT, OMC, tribunaux qui ont l audace de se dire internationaux pour pouvoir faire de l ing rence avec des coalitions, etc.


  7. says:

    A l encontre d une repentance de mascarade, voil une mise au point indispensable Les discours culpabilisants ne sont pas de mise sur des sujets aussi graves Il est tellement facile de demander pardon pour des pr tendues fautes commises par d autres d autres poques Ils ne sont plus l pour argumenter Or, l analyse objective des donn es historiques dresse un tableau bien diff rent de celui auquel nous sommes habitu s L histoire se r crit au gr des r gimes changeants et versatiles.


  8. says:

    L auteur nous plonge dans les r alit s coloniales et d nonce les amalgames de tous ordres et r cup rations par les anticolonialistes de salon loign s de l univers mental des r publicains coloniaux qui n ont du reste rencontre surtout que de l indiff rence courtoise